Restauration

A partir du 1er novembre 2019, toutes les cantines devront proposer :

  •  une fois par semaine un repas végétarien
  • 50 % de produits locaux
  • 20 % à minima de produits bio au total

Une semaine d’intégration

Pour la rentrée, lors de la première semaine de cours, les classes de 2nde (Nature-Jardin-Paysage-Forêt) et les PA (Productions Agricoles) ont été sensibilisées à la sécurité.

         

Lire la suite

Les 3èmes de Beaupréau, marchent dans les tranchées des poilus

Pour clôturer notre chapitre sur la première guerre mondiale, nous avons été visiter le musée des Vieux métiers à Saint Laurent de la Plaine.

Le but était de compléter notre cours théorique d’histoire, mais aussi de se rendre compte de façon concrète de la vie à l’époque de la première guerre mondiale.

Le musée compte 8000 visiteurs par an.

Essayage de sabots par Victor

 

  1. La vie du musée

Ce musée a été créé vers 1968 par Abel DELAUNAY (forgeron)  et Victor PERRAULT (charpentier), tous deux originaires de la commune de Saint Laurent de la Plaine. Ces deux créateurs voulaient conserver des outils de l’époque pour montrer ce qu’il faisait avant. Ce musée expose de nombreux objets et nous présente les différents métiers et la vie sur le front et dans le village.

  1. Pas à pas dans le musée

En 1914, la commune de Saint Laurent de la Plaine comptait 1 020 habitants, et il y avait 120 fermes de 5 à 25 hectares en élevage bovins.

Les transports s’effectuaient plus en cheval qu’en voiture puisque on pouvait trouver 210 chevaux au sein de la commune.

Tout d’abord, nous nous sommes arrêtés dans la cour où les enfants de 14.18 pratiquaient de la gymnastique, de la musculation. Ils effectuaient des cours de tirs (avec leur instituteur et des fusils en bois) car ils savaient que la guerre allait éclater.

Nous avons pris place dans une classe de primaire.

Nous avons pu écouter les témoignages sur la vie au village de la part des habitants avant la mobilisation.

La mobilisation

Il y a 211 soldats qui ont été à la guerre et 35 y sont morts. Tout le monde pensait que ça allait être une guerre courte mais ce ne fut pas le cas. Les femmes remplacent les hommes, les enfants ne vont plus à l’école.

Pour finir notre visite, nous avons traversé une tranchée (reproduite par des bénévoles).

Cette visite fut très intéressante et on a pu faire des liens entre le cours à l’école et cette visite.

  • 1
  • 2
  • 4

© Institut Rural des Mauges - Conception : ICI